24 mai 2013

Mon premier licenciement (2)

Vendredi, 11h45 : le Directeur Général vient dans mon service et demande à me voir. "Je viens de parler avec Guillaume et je lui ai dit que je voulais le voir quitter les lieux à 12h30. Il m'a dit qu'il devait te voir. Si c'est le cas, tu peux le voir maintenant". Je découvre la violence du licenciement. C'est donc certain, ils ne reviendront pas sur leur décision. Et en plus il recommande, fermement, de ne plus mettre les pieds à la boîte. Incompréhensible et inutilement violent. Il joue les gros bras, roule des mécaniques et... [Lire la suite]

23 mai 2013

Mon premier licenciement (1)

Nous y sommes, je l’ai appris mercredi après-midi. Un de mes collègues a reçu mercredi midi une lettre en main propre, contre décharge : « notre société envisage de procéder à votre licenciement ». Sinistre ce « notre société », non personnifié, surtout pas personnifié, cette entité floue et sans corps qui pense, réfléchit et prend de si terribles décisions. Guillaume a 10 ans d’ancienneté dans la boîte. Discret, certains le croiseraient et se moqueraient : il arpente les couloirs en regardant droit... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 mai 2013

Putain de démocratie !

Ce fut donc fait mardi, avec tout de même davantage de légitimité que la dernière fois : abstention pour les Verts et la majorité de l'UMP, 2 voix contre chez les socialistes (Marie-Noëlle Lienemann et Jean-Pierre Godefroy). Le projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi, après passage en commission mixte paritaire, est donc adopté. Voilà institués les contrats à durée indéterminée intermittents, les possibles baisses de salaire en cas de difficultés conjoncturelles, une restriction des droits des comités d'entreprise, dans... [Lire la suite]
11 mai 2013

Comité d’Intervention en Assemblée Générale

Fakir a lancé un nouveau mode d'action, en prenant au mot Laurence Parisot. Celle-ci disait en effet : "La vraie réponse au financement de l'économie est que chacun devienne actionnaire, que chaque Français investisse dans les entreprises françaises." La voilà la réponse, une des réponses en tout cas : pour contribuer au changement d'une entreprise, plutôt qu'attendre que le gourvenement s'investisse, acheter des actions de cette entreprise, s'inviter en tant qu'actionnaire à l'Assemblée Générale et y interpeler le PDG. Prendre le... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 mai 2013

Procédure accélérée et procédure du vote bloqué

L'un de mes premiers articles ici décrivait le principe général de l'élaboration d'une loi. Mais il peut y avoir des subtilités, par exemple : la procédure accélérée et la procédure du vote bloqué. La procédure accélérée La procédure normale prévoit deux lectures pour un texte de loi. Lors de la première lecture, chaque assemblée peut proposer des amendements. Lors de la deuxième lecture, les parlementaires ne discutent que des dispositions qui n'ont pas été adoptées dans les mêmes termes par les deux assemblées. Ainsi le Sénat... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 mai 2013

Le Grand Lyon, métropole d'intérêt européen

Surprise et étonnement : la communauté urbaine du Grand Lyon pourrait très prochainement faire bande à part et sortir du département du Rhône. Vous n'en saviez rien ? Moi non plus avant ce mardi. C'est le 30 mai que cette décision sera votée ou non. De quoi s'agit-il ? Du projet de Métropole d'Intérêt EUropéen (MIEU) initié pour le Grand Lyon par Gérard Collomb (sénateur socialiste, maire de Lyon, président du Grand Lyon) et Michel Mercier (sénateur UDI, maire de Bourg-de-Thizy et ancien président du conseil général du Rhône). ... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

22 avril 2013

Violence : deux poids deux mesures

Merci Renault. Merci ces années de pression, chantage au nuit. Où le droit de grève n'existe pas. Ne pas protester sinon gare. La peur, l'incertitude de l'avenir sont de bonne guerre, parait-il ? Tu expliqueras ça à mes filles, Carlos. Dans la nuit de dimanche à lundi, un salarié de Renault s'est suicidé sur son lieu de travail. C'est ce qu'il écrivait dans l'une des lettres qu'il a laissées. Aussi les inconséquents demeurent-ils scandalisés par les images de balai — eux préfèrent épousseter à la pince à épiler —, et... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 avril 2013

2 ou 3 choses sur l'amitié

J'ai honteusement recopier cette note du blog de l'Ornithorynque. Un ministre a menti – stupeur sur la ville, le mensonge est effectivement si rare quand il s’agit de politique et d’argent qu’il y a en effet de quoi en tomber sur le cul de saisissement. Le Grand-Guignol peut commencer.  Tout le monde a un avis de la plus haute importance. Moi pas et pire, j’ai quelques doutes sur la morale profonde des Zorro en peau de lapin qui s’essuient les pieds sur les puissants, non sans s’être d’abord assuré du bout de l’orteil qu’ils... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 avril 2013

Se battre contre l'ANI

Ca concerne 23 millions de salariés en France. Que des regressions, pas un article ne va dans le sens des salariés. Mais c'est : encore des avantages pour le MEDEF et moins d'argent pour l'Etat. Alors diffusons, informons. Et pour cela, une indispensable explication de Gérard Filoche :   MàJ du 9 avril A voté, à l'Assemblée nationale : nombre de votants : 554 ; pour : 250 ; vontre : 26. Soit 278 abstentions !!! Ce serait intéressant de savoir s'il y a eu des précédents, si ça arrive souvent.
Posté par Pensebete à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 avril 2013

Tricheurs !

Rêvons ensemble. Et si l'affaire Cahuzac permettait enfin de s'attaquer vraiment à la fraude fiscale (plutôt que de se soucier de savoir si un remaniement ou des excuses publiques de François Hollande allaient mystérieusement tout changer)... C'a déjà été dit et redit. Les sommes en jeu sont considérables. Le rapport du Sénat parle de 30 milliards (par an), le syndicat national Solidaires Finances Publiques 60 et 80 milliards (à comparer aux 17,4 milliards de déficit de la Sécurité sociale, aux 45 milliards de recette de l'impôt... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,