Pense bête

08 mars 2017

8 mars 1917

Petrogard, traversée de la Neva gelée, Marseillaise, mutinerie, convergence des luttes... il y a tout ça dans la vidéo ci-dessous de Mathilde Larrère (qui tient chronique chez Arrêt sur Images) :

 


Et tant qu'à faire, en chanson avec la compagnie Jolie môme :

 


26 février 2017

Racailles policières, délinquants policiers

Petit rappel à la bac de la Loire-Atlantique, les Grenades à Main de Désencerclement (GMD) doivent "être lancées au ras du sol, en direction du groupe d’éléments hostiles à disperser". Ce n'est pas moi qui le dit mais le ministère de l'intérieur avec le DG de la police nationale et celui de la gendarmerie nationale dans une circulaire de 2014. Ces policiers sont donc des délinquants :

 

On peut également rajouter le qualificatif de menteurs. En amont d'une manifestation pour Théo, la préfecture de police pubie ceci que Twitter :

Message posté sur Twitter par la préfecture de police.

Sauf que... c'est faux. Il n'existe aucun délit de participation à une manif non déclarée.

Posté par Pensebete à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 février 2017

Alexandre

  • 29 octobre 2015

Du sang est retrouvé dans la Peugeot 307de la police municipale de Drancy ainsi que sur le caleçon d'Alexandre. Plus tard, un médecin constatera une plaie ouverte profonde de 1,5 centimètre.

Tandis qu’il est menotté dans le dos et que, délesté de sa ceinture, son pantalon glisse sur ses hanches, deux policiers le tirent par les épaules pour le faire entrer dans la voiture. Arnaud P., lui, le pousse vers l’intérieur. « D’un coup, j’ai senti un truc dans mes fesses. J’ai hurlé, relate Alexandre T. lors de son audition, lue à l’audience par la présidente. Je me suis allongé sur la banquette et j’ai pleuré. Il y en a un qui m’a dit plus jamais tu parleras comme ça de la police municipale, tu te rappelleras de nous”. »
  • 16 janvier 2017

L'audience a lieu au tribnual de grande instance de Bobigny. Le procureur adjoint requiert six mois de prison avec sursis et une interdiction porfessionnelle d'un an. Le délibéré sera rendu le 20 janvier.

  • 20 février 2017

 La juge du tribunal correctionnel (chambre pénale du tribunal de grande instance) s'est déclarée incompétente pour juger des faits, estimants que ces "faits sont de nature à entraîner une requalification criminelle".

Posté par Pensebete à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 décembre 2016

Petite phrase Twitter (5)

Posté par Pensebete à 22:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 novembre 2016

Justice et vérité pour Adama Traoré

Mardi 22 novembre à Beaumont-sur-Oise, conférence de presse d'Assa Traoré, soeur d'Adama Traoré. Taranis News y était :

 

Foncez voir ce qu'ils y font, et soutenez les (c'est par ici).


Après les cachotteries du procureur général Yves Jannier, la tentative de plainte de la maire aux frais de la ville, la descente, deux frères d'Adama sont en garde à vue.

Posté par Pensebete à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 octobre 2016

Ici on noie les Algériens

Ca fait longtemps que je veux écrire un article sur le 8 mai 1945, pas celui qui nous fait commémorer (et non célébrer) la capitulation allemande, mais le 8 mai 1945 du massacre de Sétif et Guelma.

Ce ne sera pas l'objet ici, je vous renvoie vers le récit qu'en livre Rebellyon.

Nous sommes aujourd'hui le 17 octobre. Il y a 55 ans, C'est une époque pas si lointaine. L'Algérie était encore française, Maurice Papon préfet de police de Paris, un couvre-feu cible exclusivement les Algériens, une manifestation pacifique est violemment réprimée par la police.

Mathilde Larrère et Laurence De Cock racontent ces massacres à quatre mains.

Posté par Pensebete à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 octobre 2016

Linguisticae

Et un Youtubeur de plus découvert ce week-end : Linguisticae ! Les vidéos portent donc... sur les langues. On y trouve par exemple des explications d'expressions françaises (comme prendre une biture par exemple) et ça s'appelle Paye ton expression. Un exemple :

 

Posté par Pensebete à 13:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 juillet 2016

Décompte macabre

3 octobre 2013 : 366 morts en Méditerranée devant l'île de Lampedusa

12 novembre 2015 : 43 morts dans un double attentat à Beyrouth, revendiqué par Daech

13 novembre 2015 : 130 morts dans des attentats à Paris et Saint-Denis revendiqués par Daech

Année 2015 : 3771 morts de migrants dans la Méditerranée d'après l'Organisation Internationale pour les Migrations

14 juillet 2016 : 84 morts dans un attentat à Nice, revendiqué par Daech

20 juillet 2016 : 22 morts dans le canot sauvé par l’Aquarius, le bateau de l’association SOS Méditerranée, qui patrouille nuit et jour entre les côtes de Sicile et de Libye pour porter secours aux migrants

23 juillet 2016 : 80 morts dans un attentat à Kaboul, revendiqué par Daech


 Chaque année en France : 78 000 morts dus au tabac, 49 000 morts dus à l'alcool et 48 000 morts dus à la pollution de l'air.

Posté par Pensebete à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
23 juillet 2016

Les Blancs, les Juifs et nous

Sous titre : Vers une pollitique de l'amour révolutionnaire.

C'est un coup de poing dans la gueule, immédiatement accompagné d'une main tendue, d'un appel sincère à l'alliance. Un coup de poing car Houria Bouteldja entend dire sa vérité, et elle n'est pas toujours belle à entendre.

C'est d'abord aux Blancs qu'elle s'adresse (chapitre Vous, les Blancs), puisqu'il est ici question de races. Pas de races essentialistes, qui ramènerait chacun à sa couleur de peau et à tout ce qui en découlerait naturellement d'après toutes les théories racistes. Non, chez Houria Bouteldja, la race est classe sociale. Le Blanc y est donc celui qui dispose d'une position dominante (il est également beaucoup question de domination, et de captitalisme, dans ce livre). Et le Noir ou l'Arabe est celui d'en-dessous de la France d'en bas (pour reprendre une expression de Raffarin). A ce titre, Houria Bouteldja est double, et sonstatut contradictoire : de couleur vis-à-vis des Blancs des pays riches (la France en premier lieu), blanche vis-à-vis des pays du Sud (l'Afrique en particulier). C'est avec cette double position qu'Houria Bouteldja écrit.

Les chapitres s'égrainent (Vous, les Juifs, Nous, les Femmes indigènes puis Nous, les Indigènes). Le dernier chapitre est consacré à ce fameux amour révolutionnaire qu'elle appelle de ses voeux et il s'appelle Allahou akbar !
 
Merci à la Fabrique pour avoir éditer ce livre. Lecture chaudement recommandée.

Si vous voulez voir un long entretien (payant, mais je peux mettre le lien de téléchargement à disposition si besoin, ou alors vous vous abonnez et vous ne le regretterez pas), Houria Bouteldja est passée sur Hors-Série avec Judith Bernard. En voilà déjà une mise en bouche :

 


Je profite de cet article pour mettre un lien vers le blog Chroniques de Paige Palmer et en particulier vers cette note écrite suite à la mort d'Adama Traoré et qui offre un regard terrifiant sur les violences policières à l'encontre des racisés.


MàJ du 18 octobre 2016 : un intéressant contrepoint chez Mediapart, en particulier sur la question du féminisme, par Mélusine.

Posté par Pensebete à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 juin 2016

Le silence des gentils

Le 14 juin, à Paris :

 

Merci à NnoMan pour avoir filmé ça, merci à Paris-luttes.info pour nous en informer et merci aux Street Medics pour assurer les premiers soins après les violences d'Etat.

Posté par Pensebete à 12:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,