Il va donc démissionner. Il estime qu'il ne dispose pas d'assez de temps pour se consacrer à sa foi. Sa décision est donc prise. Ce sera courant juin.

Il a également rencontré une fille, par son groupe de prière. Ils sortent ensemble depuis quatre mois mais ne vont pas jusqu'à dormir l'un chez l'autre. Il faut un temps pour tout. Mais ils vont se marier. Ce sera fin mai.

Ils n'ont pas beaucoup d'argent donc ils prévoient un mariage en petit comité et comptent sur l'aide de Dieu pour la réussite de ce mariage. Et ça marche.

Lors d'un passage au pressing, la reponsable du commerce raconte à la future mariée que trois femmes ont oublié leur robe de mariage au pressing et ne sont jamais venues les récupérer. Elle présente les robes à la future mariée qui y reconnaît la robe de ses rêves. Bilan de l'opération : une robe de mariée à 65 euros vendue par le pressing.

Ils n'ont pas beaucoup d'argent mais voudraient néanmoins, selon une suite logique implacable, emménager ensemble dans un logement qu'ils achèteraient. Selon la même logique implacable, ils comptent sur l'aide de Dieu pour la réussite de ce projet. Et ça marche.

Grâce à Dieu, la future mariée a reçu une vision du logement que le Seigneur veut pour eux. Quelques jours plus tard, le jeune couple entend parler de maisons en kit pré-montées qui ne coûtent pas si chères que ça. Ni une ni deux, le jeune couple se rend sur le site Internet du constructeur : le plan de la première maison qu'ils regardent est exactement celui de la vision (emplacement des pièces, taille des pièces...).

La prochaine étape : trouver un terrain pour la maison. A Dieu de bosser pour un nouveau miracle.

Et moi face à tout ça ? Quelles réponses, quels échanges possibles avec mon collègue ? J'en sais rien. Je suis démuni et ça me fait chier.