La rupture avec l’environnement d’origine ? Il a coupé les ponts avec son frangin, ne fait plus aucune activité avec nous ses collègues.

L’embrigadement des enfants ? Des enfants participaient à son camp de vacances.

La modification des habitudes alimentaires ou vestimentaires ? Il fait régulièrement des jeûnes.

Le refus de soins ou arrêt des traitements médicaux régulièrement prescrits ? Lors d'un de ses camps de vacances de cet été il a stoppé le traitement d'une petite fille malade, préférant prier pour elle plutôt que la soigner avec des médicaments.

La situation de rupture avec la famille ou le milieu social et professionnel ? Cf. ci-dessus.

L'engagement exclusif pour le groupe ? Ces midis, soirées et week-ends sont consacrés à son groupe. Lui qui avait l'habitude d'aller au cinéma 2 à 3 fois par semaine a rendu son abonnement.

La perte d’esprit critique ? Depuis que Dieu la lui a révélée, il est persuadé de connaître la vérité. Il prie d'ailleurs tous les soirs pour que Dieu me révèle à moi aussi la vérité.

La réponse stéréotypée à toutes les interrogations existentielles ? Dieu est partout, l'origine et la cause de tout.

L'obligation d’acheter ou de vendre certains matériels ou services comme condition incontournable d’appartenance au groupe ? Il revend son home cinéma et sa PS3 qu'il était si fier d'avoir achetés il y a 5 ans.

La participation à des conférences, stages, séminaires, retraites, en France ou à l’étranger ? Il a participé à une retraite au printemps et à plusieurs camps cet été.


Cette liste (non exhaustive) provient du site de la MIVILUDES (Mission Inter-ministérielle de VIgilance et de LUtte contre les DErives Sectaires). Qui ça concerne ? Un très bon collègue, anciennement catho traditionnel et dont le comportement a radicalement changé depuis plusieurs mois. Quand on cherche un peu sur Internet, ça fait clairement flipper, comme s'il n'y avait aucune solution pour aider une personne victime d'une secte.