Comment ça fonctionne une banque ? Comment gagne-t-elle de l'argent ? A quoi sert l'argent que j'y dépose ? Autant de questions sur lesquelles je ne sais pratiquement rien.

On calcule le résultat d'exploitation d'une banque au travers de son produit net bancaire. Le produit net bancaire est la différence entre :

  • d'une part : les intérêts et les commissions (commissions sur carte de crédit, frais de dossier...) reçus (provient des clients de la banque)
  • et d'autre part : les intérêts payés par la banque à la BCE (la BCE n'ayant pas de vocation commerciale, elle ne touche pas de commission)

Si on prend le groupe Banque Populaire Caisse d'Epargne, son produit net bancaire s'élève pour l'année 2010 à 23 359 millions d'euros (progression de 10% par rapport à l'année 2009) mais rien ne le détaille dans le document relatif aux résultats 2010 du groupe. Dans ces conditions, difficile de savoir où va notre épargne et à quoi elle sert.

La semaine dernière, j'ai décidé de tenter un nouveau type d'investissement : je suis allé voir la NEF (pour Nouvelle Economie Fraternelle).

Ce n'est pas (encore) une banque, elle n'a pas les statuts pour mais elle y travaille. Il n'est donc pas directement possible d'y avoir son compte courant. Elle passe pour ça avec le Crédit Coopératif qui fait partie du groupe Banque Populaire Caisse d'Epargne.

La NEF est une "coopérative de finances solidaires". L'argent qu'on y dépose n'est pas investi en bourse, reversé à la Banque de France (la NEF n'étant pas un établissement bancaire) mais sert de crédit à des projets précis. Les prêts de la NEF pour les professionnels se répartissent dans trois domaines : activités écologiques et environnementales, développement social et solidaire et culture et formation. Pour les particuliers, la NEF propose de prêts pour des projets d’éco-construction, d’éco-rénovation ou d’investissement dans les équipements écologiques.

La NEF se veut également un établissement transparent. Chaque année, la liste de l'ensemble des prêts débloqués est rendu public afin que chaque épargnant puisse voir comment est utilisé son argent.

Si on prend l'exemple de la NEF, nous avons pour la partie compte de résultats sur l'année 2010 :

R_sultats2010_NEF

Produit net bancaire : 5,315 millions d'euros pour l'année 2010 (4 400 fois mois que le groupe BPCE).

J'y ai ouvert un compte à terme pour 4 ans, rémunéré à 1,80%. La NEF est donc garantie que mon argent est disponible pendant ces 4 ans afin de satisfaire au(x) projet(s) des demandeurs de crédit.

Pour la première fois, lors de l'ouverture de mon compte, j'ai eu l'impression d'être pris pour une personne responsable. Je veux dire par là, pris pour quelqu'un qu'on pensait capable d'écouter et de comprendre le fonctionnement de l'établissement, les tenants et les aboutissants de l'épargne déposée, à qui on pouvait expliquer pourquoi tel ou tel orientation était préférable, pas seulement pour moi, mais pour la NEF et plus que tout pour les emprunteurs. Une relation déposant-banque-emprunteur, remise à plat et en toute transparence.


MàJ du 29 avril 2012 : ajout de l'article d'Alternatives Economiques (payant) A quoi servent les banques ?