L'austérité, c'est dur, mais il n'y a pas d'alternative si on veut réduire la dette publique. Enéfè :

10422308_350424885082152_9158732595881790208_n

Tiens, sur ce graphique de Guillaume Duval (Alternatives Eco (d'après des chiffres provenant d'ici), il semblerait que les politiques d'austérité européennes ont, comme prévu, accru le poids des dettes passées, au lieu de le réduire.


MàJ du 24 janvier 2015

Grece