21 janvier 2016

Bienvenue dans l'angle Alpha

J'avais parlé il y a quelques temps déjà du bouquin de Frédéric Lordon "Capitalisme, désir et servitude" qui m'avait littéralement bouleversé, permis de mettre en mots et en concepts ce que je vivais, ce que je sentais et ressentais. Judith Bernard (prof, metteur en scène, lectrice avertie et exigeante...) et sa compagnie Ada-Théâtre ont décidé de prendre le texte (parfois aride) à bras le corps et de le mettre en scène. Une captation existe et c'est peut dire que je recommande ce spectacle.   Merci Frédéric, merci Judith,... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 juillet 2014

Amendes vs impôt sur les sociétés : comparons

La BNP-Paribas s'est donc vu infliger une amende de 6,5 milliards d'euros par les Etats-Unis. Frédéric Lordon y revient, en la mettant en comparaison avec l'impôt sur les sociétés que pait cette même société (2,5 milliards d'euros en 2013). Ainsi lorsque « le marché » lui impose la sanction, fut-elle colossale, de sa propre incompétence, le capital ne moufte pas. Mais qu’on vienne lui arracher 0,1% de cotisation supplémentaire et il hurle à la mort. Car voilà le bas, le tout en bas, de la hiérarchie de l’acceptabilité des... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 avril 2013

Violence : deux poids deux mesures

Merci Renault. Merci ces années de pression, chantage au nuit. Où le droit de grève n'existe pas. Ne pas protester sinon gare. La peur, l'incertitude de l'avenir sont de bonne guerre, parait-il ? Tu expliqueras ça à mes filles, Carlos. Dans la nuit de dimanche à lundi, un salarié de Renault s'est suicidé sur son lieu de travail. C'est ce qu'il écrivait dans l'une des lettres qu'il a laissées. Aussi les inconséquents demeurent-ils scandalisés par les images de balai — eux préfèrent épousseter à la pince à épiler —, et... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 décembre 2012

Mondialisation : définition

Encore du Lordon derrière cette définition. Trouvé ici. "C'est le processus de déréglementation généralisée de tous les marchés. Ca veut dire qu'il y a dans la mondialisation l'intensification de la concurrence (pas de barrières douannières, pas de restriction à la circulation des marchandises, des hommes et des services) et la dérèglementation financière soit la libéralisation de tous les mouvements de capitaux." Un film sur la mondialisation dans la vallée du décolletage en Haute-Savoie :  
Posté par Pensebete à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 novembre 2012

La finance : définition

Lordon dixit : la finance c'est l'ensemble des moyens qui permettent à des agents économiques de dépenser temporairement (puisqu'à un moment il va falloir rembourser) plus qu'ils ne gagnent. La finance est donc indispensable : pour les ménages (achat de logement), pour les entreprises (besoin de préfinancer la production). On distingue deux types de finance. La finance de crédits bancaires Les agents qui en ont besoin, vont chercher des avances de préfinancements auprès des banques qui le leur octroient sous la forme de crédit... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 octobre 2011

G20

Le G20, tout comme le G8, est une vraie bizarrerie internationale. Une espèce d'oligarchie où quelques uns se sont auto-proclamés maître du destin des nations parce que plus riches et plus puissants. Chaque réunion est l'occasion pour Notre Président de montrer qu'il en a et qu'il préside aux grandes destinées du monde. Avec quelles applications pratiques ? "On ne pourra pas dire que le G20-G8 n’a pas d’idées : il en a au moins deux. Une idée théorique (variable) et une idée pratique (fixe). Une idée théorique affichée pour... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 00:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 juillet 2011

Le modèle de gravité

La mondialisation fait beaucoup débat aujourd'hui, notamment au travers du concept de démondialisation dont Arnaud Montebourg, Frédéric Lordon[1] ou Jacques Sapir se font l'écho. La mondialisation n'est pas exempte de paradoxe, au premier rang duquel un modèle intéressant  : le modèle de gravité. Celui-ci postule que l'interdépendance commerciale entre deux pays s'organise spontanément en fonction du PIB de ces deux pays et de la distance géographique qui les sépare. Plus précisément, le commerce entre deux pays est... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 21:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 juillet 2011

Capitalisme, désir et servitude

  Sous titre : Marx et Spinoza. Puisqu'il faut en passer par là, selon Frédéric Lordon, si on veut comprendre le capitalisme et plus particulièrement les rapports salariaux. Comment le capitalisme s'y prend-il pour soumettre le plus grand nombre aux intérêts de quelques-uns ? Mieux, comment s'y prend-il pour rendre le plus grand nombre heureux de réaliser les intérêts de quelques-uns ? C'est un ouvrage universitaire, qui peut parfois donner du fil à retordre, qui fait appel à de nombreux concepts, de nombreux latinismes. Il... [Lire la suite]
23 septembre 2010

Bâle III

J'ai découvert Bâle II il y a maintenant plus de deux ans, au Forum Libé à Grenoble. Il s'agit d'une grande réforme des règles de fonctionnement des banques, pas vraiment aboutie, et qui aurait été une des causes de la crise financière. Une grande réforme, datée de 1988, dans laquelle on entendait parler de normes prudentielles et de normes comptables, et qu'il fallait d'urgence revoir si on ne voulait pas s'exposer à une nouvelle crise. C'était aussi l'époque où je découvrais le Glass-Steagall Act. Les choses étant bien faites, Bâle... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,