07 janvier 2014

Voeux pour 2014

Je ne vais pas sacrifier à la cérémonie des voeux. Je laisse la place. Mes chères concitoyennes, mes chers concitoyens, À l’aube de cette année 2014, je vous souhaite beaucoup de bonheur. Une fois dit ça… qu’ai-je dit ? Que souhaité-je vraiment ? Je m’explique : Je nous souhaite d’abord une fuite périlleuse et ensuite un immense chantier. D’abord fuir la peste de cette tristesse gluante, que par tombereaux entiers, tous les jours, on déverse sur nous, cette vase venimeuse, faite de haine de soi, de haine de... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 janvier 2014

Tartuffes

S'il y a bien un avantage qu'on peut reconnaitre au Net, c'est la mémoire. Merci donc à Babordages pour avoir exhumer ça : Le Sénat dit oui au droit de vote des résidents étrangers..je suis fier d'être de gauche! — manuelvalls (@manuelvalls) 9 Décembre 2011   La TVA, l'impot le plus injuste, 14% du revenu d'un smicard, 5% pour les revenus les plus eleves!l'injustice jusqu au bout du quinquennat! — Valérie Fourneyron (@vfourneyron) 14 Février 2012   Que fera l'avancement d'un an de l'âge légal de la... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 décembre 2013

Cours de français

Posté par Pensebete à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 octobre 2013

Au temps des crinolines

Ma mère nous parlait fréquemment de sa famille, surtout avec le renfort de la présence de nos tantes, elle était l'aînée de sept enfants, six fille et enfin le dernier, un garçon. Notre grand-mère, étant de santé fragile - la tuberculose faisait des ravages - ma mère s'est trouvée rapidement investie des responsabilités d'un adulte. Notre mère nous a relaté, à plusieurs reprises, le parcours de son grand-père paternel, un Amory dont il me faudra bien retrouver les prénoms, ce cheminement lui fut conté par son père, donc mon... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 octobre 2013

Histoires de RESF (2)

Les bonnes âmes et la droite complexée découvrent à l'occasion de l'expulsion de Léonarda que des enfants se font régulièrement expulsés de France par nos policiers et ce pour la somme de 2186 euros par expulsion. Rappelons avec RESF que "ce qui était inacceptable sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy le reste sous celui de son successeur". RESF milite tous les jours pour soutenir les familles et empêcher ces expulsions. On trouve sur le site une mise à jour régulière des différentes situations rencontrées, en particulier depuis... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 septembre 2013

Mourir pour mourir

Je connaissais le Mourir pour mourir de Barbara qui vaut déjà son pesant de cacahuètes, je découvre aujourd'hui celui de Brel (ici par Soan).  
Posté par Pensebete à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 septembre 2013

Dans une secte ?

La rupture avec l’environnement d’origine ? Il a coupé les ponts avec son frangin, ne fait plus aucune activité avec nous ses collègues. L’embrigadement des enfants ? Des enfants participaient à son camp de vacances. La modification des habitudes alimentaires ou vestimentaires ? Il fait régulièrement des jeûnes. Le refus de soins ou arrêt des traitements médicaux régulièrement prescrits ? Lors d'un de ses camps de vacances de cet été il a stoppé le traitement d'une petite fille malade, préférant prier pour elle plutôt que la... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 septembre 2013

Solde de tout compte

La fin du préavis est arrivé. Guillaume ne fait définitivement plus partie de l'entreprise. Son reçu pour solde de tout compte lui a été envoyé par courrier, ainsi que son certificat de travail et son attestation Pôle Emploi. Le reçu pour solde de tout compte est un document qui fait l'inventaire des sommes versées au salarié lors de la rupture du contrat de travail (solde de congés payés, indemnités de licenciement, treizième mois...). Il est facultatif mais a une valeur libératoire pour l'employeur. A ce titre il ne présente... [Lire la suite]
18 septembre 2013

Travailler tue

C'est un documentaire de Christophe Dejours qui le montre, s'il en était besoin :  Souffrance au travail par Christophe Dejours par bressetv On avait déjà eu le cas de Rémi, suicide par immolation sur le parking de son agence de Mérignac. L’immolé ne fait pas la une, ni de mouvement de foule. Le thème de la souffrance au travail n’est déjà plus à la mode – on a déjà fait ça coco, et puis à France Télécom, c’est pas nouveau nouveau ; les journaux sont saturés de morts violentes, dont certaines doivent paraître aux journalistes... [Lire la suite]
12 septembre 2013

De l'importance de la virgule

J'avais déjà parlé ici de l'importance de la présence ou de l'absence de la liaison pour la compréhension d'une expression/phrase. Il en va de même pour la présence ou l'absence de virgule. L'exemple livré par l'indispensable Langue sauce piquante est le suivant : "Avant les perversions imputées à Tibère ou Néron, même le vertueux Auguste s'est vu accusé de coucher avec sa fille, Julie." sous-entend qu'Auguste n'a qu'une seule fille. Tandis que "Avant les perversions imputées à Tibère ou Néron, même le vertueux Auguste s'est vu... [Lire la suite]
Posté par Pensebete à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,