C'est donc fait,le pays avec lequel nous avons la plus grande frontière (730 km) vient d'élire Jair Bolsonaro à sa tête. Raciste, homophobe, pro-torture, préférant le bulldozer pour l'Amazonie, oui mais élu avec la bénédiction des marchés et des élites financières et de l'agronégoce et que le Figaro arrive quand même à nous présenter comme antisystème.

Capture du 2018-11-04 21-38-03

Alors pour l'heure, pleurer. Et demain lutter. Pour nous qui sommes loin, relayer, soutenir, dénoncer, ne pas laisser l'oubli et l'habitude s'installer. Ele Não !

 

Quelques articles complémentaires :

https://reporterre.net/Bolsonaro-une-catastrophe-qui-depasse-le-Bresil

https://medium.com/@EricBattistelli/une-d%C3%A9mocratie-continent-s%C3%A9teint-dans-un-silence-assourdissant-e393c206b512

https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/10/25/maud-chirio-bolsonaro-va-mettre-en-place-un-regime-fascisant_5374529_3222.html?

Et du Twitter :

https://twitter.com/CorentinSellin/status/1056172908446392321

https://twitter.com/mathieugallard/status/1056121674565931013