J'avais parlé il y a quelques temps déjà du bouquin de Frédéric Lordon "Capitalisme, désir et servitude" qui m'avait littéralement bouleversé, permis de mettre en mots et en concepts ce que je vivais, ce que je sentais et ressentais. Judith Bernard (prof, metteur en scène, lectrice avertie et exigeante...) et sa compagnie Ada-Théâtre ont décidé de prendre le texte (parfois aride) à bras le corps et de le mettre en scène.

Une captation existe et c'est peut dire que je recommande ce spectacle.

 

Merci Frédéric, merci Judith, merci ADA !