11 milliards d'euros par an : c'est le coût économique et financier de la pollution de l'air qu'établit le rapport de la commission d'enquête sénatoriale.

S'attaquant à la pollution de l'air (intérieur comme extérieur) ainsi qu'à ses impacts sanitaires, à ses impacts sur la végétation et la biodiversité, sur le bâti et sur l'eau, le rapport dresse le constat puis s'attache à mesurer le coût économique et financier de la pollution de l'air pour finir par proposer des solutions. La conclusion pour la partie concernant les coûts est rédigée ainsi :

Après l’analyse des différentes évaluations du coût de la pollution de l’air et des méthodologies sur lesquelles elles se fondent, votre commission d’enquête estime que la plus complète est celle menée dans le cadre du programme « Air pur pour l’Europe » et que le coût total de la pollution de l’air s’établit entre 68 et 97 milliards d’euros par an pour la France. Le coût non sanitaire est a minima de 4,3 milliards d’euros.
Votre commission considère également que le coût pour les régimes obligatoires de la sécurité sociale est de 3 milliards d’euros par an, que le coût de la pollution de l’air intérieur est de 19 milliards.
Enfin, le bénéfice net de la lutte contre la pollution de l’air serait de 11 milliards d’euros par an.

Rue89 Lyon rappelle au passage que la pollution touche d'abord les plus modestes.