Ca faisait bien longtemps que je ne les avais pas revus. Et de temps en temps, un piqûre de rappel ne fait pas de mal. J'ai donc eu l'immense joie dimanche dernier de partager mon déjeuner avec G. et B. ainsi qu'avec le baron et sa femme.

Re-plantons le décor. G. et B. habitent Neuilly-sur-Seine, ont une maison à la Baule et leurs habitudes à Avoriaz. G. rentrait d'un séminaire à Monaco. B. ne s'est pas encore remise d'avoir été traitée de retraitée devant tous les convives du mariage civil de Diane, la fille aînée. Le baron dirige une entreprise de placements immobiliers. Il possède 360 logements en location à Paris. Ce fut un festival. Morceaux choisis.

"Les écolos ? Moi je les appellent les alcoolos. Tu les a vus avec leur tête, ils sont tous barbus ils picolent tous c'est sûrs, des alcoolos je te dis"

"Les zadistes, ils sont contre tout, ils veulent revenir à la bougie, ils sont pour la décroissance"

"Les noirs et les arabes, ils n'aiment pas la France, ce qu'ils aiment c'est les aides sociales"

"BFM qui dit d'aller voter, mais c'est scandaleux ! Ce n'est pas leur boulot, aux journalistes, moi ça m'arrange qu'ils n'aillent pas voter"

"Maintenant à gauche, les blancs bobo votent FN et donc le PS, il compte sur le vote des immigrés".