On devait voter en 2014, mais François Hollande a repoussé les élections d'un an.

Elles s'appelaient élections cantonales, elles s'appelleront désormais élections départementales.

http://surlaroutede.canalblog.com/archives/2011/02/05/20308298.html

Ces élections se font au scrutin :

  • majoritaire
  • bininominal (et non plus uninominal) : on vote pour un binôme composé d'une femme et d'un homme
  • universel direct
  • à 2 tours

Pour être élu au premier tour, un binôme doit obtenir au moins la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de suffrages égal à au moins 25 % des électeurs inscrits. Si aucun binôme n'est élu au premier tour, peuvent se présenter au second tour les binômes qui ont obtenu un nombre de suffrages au moins égal à 12,5 % des électeurs inscrits. Est élu au second tour le binôme qui obtient le plus grand nombre de voix

Nous sommes donc tous (enfin, sauf à Paris et dans le Grand Lyon) appelés à élire nos conseillersdépartementaux les 22 et 29 mars. Quelles seront les prérogatives de ces nouveaux conseillers ? On ne le sait pas encore, la loi qui fixe les compétences des départements sera discutée en avril. Les candidats font campagne et promesses qu'ils ne sont pas certains de tenir. Au moins, il y a des élections, et ça, ça fait de nous une démocratie.