Les bonnes âmes et la droite complexée découvrent à l'occasion de l'expulsion de Léonarda que des enfants se font régulièrement expulsés de France par nos policiers et ce pour la somme de 2186 euros par expulsion.

Rappelons avec RESF que "ce qui était inacceptable sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy le reste sous celui de son successeur".

RESF milite tous les jours pour soutenir les familles et empêcher ces expulsions. On trouve sur le site une mise à jour régulière des différentes situations rencontrées, en particulier depuis l'élection de François Hollande. On y trouve entre autres les deux récits suivants.

Arrestation et expulsion vers la Pologne de la famille tchéchène Batyzhev et de ses 3 enfants de 2, 3 et 5 ans, dont les 2 aînés sont scolarisés
Conformément au PV qu'elle avait reçu la veille, leur demandant de se tenir à 2h 15 à l’entrée du camping où le couple et ses enfants logeaient dans une caravane prêtée par le Secours populaire, la police est venue chercher la famille malgré la barrière humaine qu'ont tenté de forme les militants. Les policiers se sont saisi des enfants qui hurlaient. La famille a été conduite à l'aéroport de Toulouse pour un vol vers Paris, puis vers la Pologne. 
Expulsée vers la Pologne où ils passeront 6 mois dans un camp de rétention avant très renvoyés en Tchétchénie.

Expulsion par un vol privé de trois congolais (RDC) dont un père d’enfants français, M. KIYALAMA, en France depuis 30 ans !!! Ils devaient être présentés devant le Juge des libertés et de la détention (JLD) mais au lieu de cela, Valls les expulse dans un avion sur un aéroport fermé au public, loin des regards et empêchant ainsi toute solidarité possible.
Monsieur KIYALAMA est un ressortissant de la République Démocratique du Congo qui vit à Cachan (94) avec sa compagne et ses 3 enfants tous scolarisés dont deux sont Français, âgés de 8, 20 et 22 ans.