Inattendu. On n'est jamais déçu.

“Iceland has made significant achievements since the crisis. We have a very positive outlook on growth, especially for this year and next year because it appears to us that the growth is broad based.”

Soit, à ma traduction près :

"L'Islande a fait des progrès considérables depuis le début de la crise. Nous avons des perspectives positives de croissance, spécialement pour cette année et pour l'année prochaine parce qu'il nous semble que la croissance repose sur une base solide."

Après qu'ils ont nationalisé leurs banques, dégagé et mis en examen leur premier ministre, refusé de payer pour les banques, les Islandais renoueraient donc avec la croissance. Et ils sont même félicités pour cela. Par qui ? Par Daria V. Zakharova, chef de mission sur l'Islande au FMI, dans une interview à Business Week.

Alors quoi ? C'est donc ça la solution préconisée par le FMI ? Faudrait peut-être en toucher un mot aux Grecs, ils seront ravis de l'apprendre. Le dernier memorandum prévoit une réduction des coûts de 11 666 000 000 euros pour 2013 et 2014. Liste exhaustive (?) des coupes budgétaires chez Okeanews.