Dans de formidables accès de communication et de démagogie (qui vont souvent de pair), nos hommes politiques n'hésitent pas se foutre de notre gueule en matière de droit et de justice.

Récemment dans un entretien au Figaro Magazine, Brice Hortefeux, Ministre de l'Intérieur, propose de supprimer l'aménagement des peines de moins de deux ans.

Couverture_hortefeux_figmag

Admirez la mise en scène, je ne m'en lasse pas.

"Avoir quasiment l'assurance de ne pas effectuer sa peine de prison, quand on est condamné à moins de deux ans, est un dispositif parfaitement inadmissible pour les citoyens et totalement incompréhensible pour les policiers et les gendarmes."

Ça tombe plutôt mal, le 24 novembre 2009, Brice Hortefeux, Ministre de l'Intérieur, appartenait à un gouvernement qui faisait voter une loi posant une limite de deux ans pour l’aménagement de peine.