J'y vais moi aussi de ma participation à cette tranche de rigolade aux dépens des valeureux députés UMP. Parce que Jean-François Coppé et le Ministère de la Culture n'ont peur de rien et surtout pas de tenir des propos énôôôrmes avec de vrais morceaux de mauvaise foi dedans.

Au choix, je vous offre : la "quinzaine de députés socialistes cachés sous un escalier" ou alors la "dizaine de députés derrière une colonne". Décidément bien fourbes ces députés (veuillez d'ailleurs noter au passage que le député UMP leader de la fronde dans la majorité est Haut-Savoyard, c'est dire s'il s'y connaît en fourberie)

ninjas

Je propose à l'Assemblée Nationale d'interdire les députés tapis dans l'ombre, vraiment trop dangereux !


Où au passage (et au vu du nombre de députés présents au vote) on apprécie les conséquences du cumul des mandats. Pour s'en convaincre, rien ne vaut de jeter régulièrement un oeil aux résultats des scrutins de l'Assemblée Nationale.